Maîtriser la comptabilité fiduciaire : Conseils pour les professionnels de la finance
L'équipe Estateably
29 novembre 2023

En tant que fiduciaire, vous avez l'obligation de présenter la valeur d'une succession au moment de votre entrée en fonction, la valeur à la fin de la période, ainsi que toutes les transactions effectuées au cours de l'administration. Ensemble, ces tableaux racontent l'histoire de la gestion de la succession ou de la fiducie aux parties prenantes concernées, qu'il s'agisse des bénéficiaires, du tribunal ou d'autres parties intéressées.

Dans cet article de blog, nous allons approfondir tout ce que vous devez savoir : définition de la comptabilité fiduciaire, guide étape par étape de la gestion des actifs fiduciaires, et examen de certaines considérations clés. Nous verrons également comment la technologie peut soutenir et rationaliser ce processus administratif vital.

Qu'est-ce que la comptabilité fiduciaire ?

La comptabilité fiduciaire fait référence à la gestion des actifs du trust et un tableau détaillé des actifs du trust est nécessaire. Ce tableau présente les actifs disponibles au début de la période et donne un aperçu de la valeur brute de la succession au moment où le fiduciaire en assume la responsabilité. Il est essentiel d'enregistrer la valeur de chaque actif lorsque vous prenez en charge la gestion de la succession ou de la fiducie, et de le faire le plus rapidement et le plus précisément possible.

Un autre tableau détaille les actifs disponibles à la fin de la période. En fonction de la réglementation et des termes de la fiducie, le fiduciaire doit présenter ce tableau soit au moment du décompte final (par exemple à la fin de la fiducie), soit dans un rapport comptable annuel. Quoi qu'il en soit, ce tableau doit indiquer la valeur de tous les actifs disponibles, y compris les actifs détaillés au début et tous les actifs acquis au cours de la période comptable.

En comparant les deux tableaux, les bénéficiaires et les autres parties prenantes peuvent voir comment le trust ou la succession s'est comporté et avoir une idée de la manière dont vous avez rempli votre devoir en tant que fiduciaire.

Gestion de la comptabilité fiduciaire : le processus étape par étape

Les administrateurs et les professionnels de la finance ont le devoir de gérer correctement les actifs d'un trust - de manière précise, transparente et conforme aux réglementations légales et aux souhaits du constituant. Voici un aperçu du processus :

  1. Inventaire des actifs: Tout d'abord, il est essentiel d'identifier et d'enregistrer tous les actifs détenus dans la fiducie. Il peut s'agir de liquidités détenues sur des comptes bancaires, de biens locatifs, de portefeuilles d'investissement ou d'objets de valeur.
  2. L'évaluation: Les actifs sont ensuite évalués, et ces évaluations sont mises à jour régulièrement si nécessaire. Pour les actifs non négociables, tels que les biens immobiliers, les intérêts commerciaux ou les objets de collection, il convient de faire appel à des évaluateurs agréés.
  3. Suivi des revenus et des dépenses: Une fiducie n'est pas nécessairement statique ; il peut y avoir des entrées (par exemple, des revenus locatifs, des intérêts ou des dividendes d'investissement) et des sorties d'argent (qui peuvent aller des frais de comptabilité aux paiements d'impôts). Tout doit être suivi et enregistré méticuleusement.
  4. Gestion des actifs: Outre le simple suivi des revenus et des dépenses, les administrateurs ont le devoir de gérer les actifs de la fiducie. Il peut s'agir de vendre un bien immobilier ou de rééquilibrer un portefeuille d'investissement afin de maximiser les avantages pour les bénéficiaires.
  5. Conformité fiscale: Il est essentiel de rassembler tous les documents pertinents, de remplir les déclarations fiscales dans les délais et de s'assurer que tous les impôts sont payés.
  6. Communication avec les bénéficiaires : Les administrateurs ont le devoir de tenir les bénéficiaires informés de leurs droits et de leurs distributions, et de les tenir au courant de la santé financière et des performances du fonds.
  7. Distribution: Une fois que toutes les dettes ont été réglées et que les formalités juridiques ont été accomplies, les actifs sont distribués aux bénéficiaires conformément aux termes du trust.
  8. Tenue des registres: La tenue de dossiers complets et précis est essentielle tout au long du processus de comptabilité fiduciaire et peut contribuer à protéger le fiduciaire en cas de litige.
  9. Rapports: L'établissement de rapports périodiques peut être une obligation légale, en fonction de la juridiction. Toutefois, même si la loi ne l'exige pas, c'est une bonne pratique que de partager régulièrement les rapports financiers avec les parties prenantes.

Principaux éléments à prendre en compte lors de la gestion des actifs fiduciaires

Les actifs disponibles sont au cœur de la comptabilité fiduciaire. Mais qu'il s'agisse d'enregistrer l'inventaire, de déterminer la valeur des actifs de la fiducie ou de gérer efficacement ces actifs, le processus n'est pas toujours simple. Examinons quelques-unes des principales considérations relatives aux actifs disponibles.

1. Évaluation des actifs

Les fiducies et les successions ne contiennent pas seulement des liquidités. Ils peuvent inclure une grande variété d'actifs, des biens immobiliers aux actions, en passant par les bijoux et autres objets de valeur. Chaque type d'actif doit être évalué avec précision et géré de manière appropriée, selon des modalités qui lui sont propres.

Il est donc important d'obtenir des évaluations spécialisées si nécessaire. Par exemple, si le trust comprend à la fois des biens immobiliers résidentiels et commerciaux, vous devrez peut-être consulter des experts dans ces deux domaines pour gérer correctement les actifs.

2. Comprendre ce qu'il faut inclure

Lorsque vous présentez un tableau des actifs disponibles, vous ne devez inclure que les actifs dont vous êtes responsable en tant que fiduciaire. Par exemple, si vous agissez en tant que fiduciaire, vous n'êtes responsable que des actifs détenus dans la fiducie ; il ne s'agit généralement pas d'actifs tels que des biens en copropriété ou des paiements de rente. Un conservateur, en revanche, devra inclure un compte de copropriété lorsqu'il présentera un tableau, mais pas un bien en fiducie.

L'un des pièges les plus fréquents à éviter pour les professionnels de la fiducie est de ne pas inventorier tous les biens qui devraient être inclus. Par exemple, les fiduciaires omettent souvent d'inventorier les articles ménagers courants tels que les machines à laver, les ordinateurs ou même les meubles.

3. Valeur de portage et juste valeur marchande

En tant que fiduciaire, il est important de connaître la différence entre la juste valeur marchande d'un actif et sa valeur comptable. Une fiducie peut détenir de nombreux types d'actifs différents dont la valeur augmente et diminue au fil du temps - des actions, par exemple, ou des biens immobiliers. Par conséquent, la juste valeur marchande peut fluctuer considérablement au cours de la période. La valeur de portage, en revanche, ne change pas. Cette valeur est déterminée lorsque vous prenez la responsabilité de l'actif, et elle reste la même pendant toute la durée du compte.

Stratégies d'experts pour une comptabilité fiduciaire efficace

Une comptabilité fiduciaire efficace implique de maîtriser de nombreux éléments mobiles. Examinons quelques stratégies de meilleures pratiques en matière de conformité, de communication et de flux de travail :

Le respect des réglementations juridiques et financières en vigueur doit être la pierre angulaire de toute stratégie de comptabilité fiduciaire. Il est primordial de tenir des registres détaillés de toutes les transactions, de tous les décaissements et de toutes les recettes. Il est également essentiel de se tenir au courant de toute modification de la législation relative aux fiducies et aux successions, par exemple par le biais d'informations sectorielles et de programmes de formation continue.

La communication est un autre pilier essentiel d'une comptabilité fiduciaire efficace. Il est important d'être proactif dans le partage d'informations avec les bénéficiaires tout au long du processus et de répondre rapidement à toute question. Non seulement il s'agit souvent d'une obligation légale, mais cela contribue à inspirer la confiance et à réduire le risque de litige ultérieur. Il est important de présenter les actifs du trust d'une manière facile à suivre pour les bénéficiaires, par exemple en listant les actifs dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'inventaire, ou en listant les avoirs tels que les actions et les obligations dans l'ordre alphabétique.

La rationalisation des processus et la mise en place d'un flux de travail adéquat peuvent contribuer à la mise en œuvre de ces stratégies. Par exemple, les rapports financiers périodiques font partie intégrante du processus d'administration des trusts, à la fois en termes de conformité réglementaire et pour tenir les clients, les bénéficiaires et les autres parties prenantes informés de l'état et de la performance de leurs actifs.

Tirer parti de la technologie pour atteindre l'excellence en matière de comptabilité fiduciaire

La comptabilité fiduciaire peut être une activité complexe. Toutefois, à l'ère numérique, des solutions technologiques ont vu le jour qui permettent de rationaliser le processus, de réduire le travail manuel et de minimiser le risque d'erreur humaine.

Les logiciels d'administration fiduciaire sont conçus pour automatiser les processus tels que la tenue des registres, la réconciliation et les rapports, facilitant ainsi les tâches routinières. Par exemple, la solution Estateably offre une gestion de l'inventaire de la succession avec une conversion instantanée des devises intégrée et génère également des rapports récapitulatifs personnalisables en un seul clic.

L'automatisation présente un certain nombre d'avantages. Tout d'abord, elle améliore l'efficacité opérationnelle, en libérant les administrateurs et les professionnels de la finance des heures de tâches manuelles et répétitives telles que la saisie de données ou la préparation de rapports réguliers. Cela permet de réduire les coûts de main-d'œuvre et d'administration, et d'éliminer les erreurs manuelles qui peuvent être coûteuses et longues à corriger.

Les logiciels ont également un rôle important à jouer dans la réduction des risques, etpas seulement le risque d'erreurs humaines. Les solutions basées sur l'informatique en nuage, par exemple, offrent une sécurité solide, comme le cryptage des données, pour protéger les données financières sensibles contre les accès non autorisés, la fraude et les cybermenaces.

En outre, les principales solutions logicielles comportent également des outils de conformité. Ces outils permettent de garantir le respect des normes juridiques et réglementaires en fournissant des alertes en cas de violations potentielles, en signalant les échéances imminentes et en offrant des possibilités de déclaration fiscale actualisée.

Enfin, les outils numériques offrent un accès en temps réel aux informations sur les comptes et les marchés. Les fiduciaires et les administrateurs peuvent ainsi prendre des décisions fondées sur les données les plus récentes, ce qui les aide à gérer les actifs de la fiducie conformément à leur obligation fiduciaire.

Conclusion

Une comptabilité fiduciaire efficace est un élément essentiel de l'administration des trusts et des successions, la différence entre les deux calendriers fournissant une mesure claire de votre performance en tant que fiduciaire. Grâce à une gestion attentive des actifs, à l'utilisation des dernières technologies et à une compréhension approfondie du processus, les professionnels des fiducies et des successions peuvent améliorer de manière significative l'efficacité de leur comptabilité tout en garantissant la conformité et l'exactitude.

Estateably construit l'avenir de l'administration des trusts et des successions avec une plateforme intuitive et facile à utiliser qui prend en charge les tâches manuelles et rationalise considérablement le processus d'administration. Notre logiciel comprend des outils d'automatisation qui permettent de générer des rapports personnalisés et de gérer les comptes en toute simplicité.

Contactez notre équipe dès aujourd'hui ou réservez une démonstration pour découvrir comment notre solution de pointe peut vous aider à renforcer votre pratique grâce à la technologie.Que vous soyez un professionnel fiduciaire chevronné ou un nouveau venu dans le domaine, la maîtrise de la comptabilité des holdings est une compétence essentielle pour garantir une administration des successions efficace, transparente et effective.

Plus d'articles

Maîtriser la comptabilité fiduciaire

Que vous soyez un professionnel chevronné des fiducies et des successions ou un nouveau venu dans le domaine, la maîtrise de la comptabilité fiduciaire est une compétence essentielle pour garantir une administration efficace et transparente des fiducies et/ou des successions.

En tant que fiduciaire, vous avez l'obligation de présenter la valeur d'une succession au moment de votre entrée en fonction, la valeur à la fin de la période, ainsi que toutes les transactions effectuées au cours de l'administration. Ensemble, ces tableaux racontent l'histoire de la gestion de la succession ou de la fiducie aux parties prenantes concernées, qu'il s'agisse des bénéficiaires, du tribunal ou d'autres parties intéressées.

Dans cet article de blog, nous allons approfondir tout ce que vous devez savoir : définition de la comptabilité fiduciaire, guide étape par étape de la gestion des actifs fiduciaires, et examen de certaines considérations clés. Nous verrons également comment la technologie peut soutenir et rationaliser ce processus administratif vital.

Qu'est-ce que la comptabilité fiduciaire ?

La comptabilité fiduciaire fait référence à la gestion des actifs du trust et un tableau détaillé des actifs du trust est nécessaire. Ce tableau présente les actifs disponibles au début de la période et donne un aperçu de la valeur brute de la succession au moment où le fiduciaire en assume la responsabilité. Il est essentiel d'enregistrer la valeur de chaque actif lorsque vous prenez en charge la gestion de la succession ou de la fiducie, et de le faire le plus rapidement et le plus précisément possible.

Un autre tableau détaille les actifs disponibles à la fin de la période. En fonction de la réglementation et des termes de la fiducie, le fiduciaire doit présenter ce tableau soit au moment du décompte final (par exemple à la fin de la fiducie), soit dans un rapport comptable annuel. Quoi qu'il en soit, ce tableau doit indiquer la valeur de tous les actifs disponibles, y compris les actifs détaillés au début et tous les actifs acquis au cours de la période comptable.

En comparant les deux tableaux, les bénéficiaires et les autres parties prenantes peuvent voir comment le trust ou la succession s'est comporté et avoir une idée de la manière dont vous avez rempli votre devoir en tant que fiduciaire.

Gestion de la comptabilité fiduciaire : le processus étape par étape

Les administrateurs et les professionnels de la finance ont le devoir de gérer correctement les actifs d'un trust - de manière précise, transparente et conforme aux réglementations légales et aux souhaits du constituant. Voici un aperçu du processus :

  1. Inventaire des actifs: Tout d'abord, il est essentiel d'identifier et d'enregistrer tous les actifs détenus dans la fiducie. Il peut s'agir de liquidités détenues sur des comptes bancaires, de biens locatifs, de portefeuilles d'investissement ou d'objets de valeur.
  2. L'évaluation: Les actifs sont ensuite évalués, et ces évaluations sont mises à jour régulièrement si nécessaire. Pour les actifs non négociables, tels que les biens immobiliers, les intérêts commerciaux ou les objets de collection, il convient de faire appel à des évaluateurs agréés.
  3. Suivi des revenus et des dépenses: Une fiducie n'est pas nécessairement statique ; il peut y avoir des entrées (par exemple, des revenus locatifs, des intérêts ou des dividendes d'investissement) et des sorties d'argent (qui peuvent aller des frais de comptabilité aux paiements d'impôts). Tout doit être suivi et enregistré méticuleusement.
  4. Gestion des actifs: Outre le simple suivi des revenus et des dépenses, les administrateurs ont le devoir de gérer les actifs de la fiducie. Il peut s'agir de vendre un bien immobilier ou de rééquilibrer un portefeuille d'investissement afin de maximiser les avantages pour les bénéficiaires.
  5. Conformité fiscale: Il est essentiel de rassembler tous les documents pertinents, de remplir les déclarations fiscales dans les délais et de s'assurer que tous les impôts sont payés.
  6. Communication avec les bénéficiaires : Les administrateurs ont le devoir de tenir les bénéficiaires informés de leurs droits et de leurs distributions, et de les tenir au courant de la santé financière et des performances du fonds.
  7. Distribution: Une fois que toutes les dettes ont été réglées et que les formalités juridiques ont été accomplies, les actifs sont distribués aux bénéficiaires conformément aux termes du trust.
  8. Tenue des registres: La tenue de dossiers complets et précis est essentielle tout au long du processus de comptabilité fiduciaire et peut contribuer à protéger le fiduciaire en cas de litige.
  9. Rapports: L'établissement de rapports périodiques peut être une obligation légale, en fonction de la juridiction. Toutefois, même si la loi ne l'exige pas, c'est une bonne pratique que de partager régulièrement les rapports financiers avec les parties prenantes.

Principaux éléments à prendre en compte lors de la gestion des actifs fiduciaires

Les actifs disponibles sont au cœur de la comptabilité fiduciaire. Mais qu'il s'agisse d'enregistrer l'inventaire, de déterminer la valeur des actifs de la fiducie ou de gérer efficacement ces actifs, le processus n'est pas toujours simple. Examinons quelques-unes des principales considérations relatives aux actifs disponibles.

1. Évaluation des actifs

Les fiducies et les successions ne contiennent pas seulement des liquidités. Ils peuvent inclure une grande variété d'actifs, des biens immobiliers aux actions, en passant par les bijoux et autres objets de valeur. Chaque type d'actif doit être évalué avec précision et géré de manière appropriée, selon des modalités qui lui sont propres.

Il est donc important d'obtenir des évaluations spécialisées si nécessaire. Par exemple, si le trust comprend à la fois des biens immobiliers résidentiels et commerciaux, vous devrez peut-être consulter des experts dans ces deux domaines pour gérer correctement les actifs.

2. Comprendre ce qu'il faut inclure

Lorsque vous présentez un tableau des actifs disponibles, vous ne devez inclure que les actifs dont vous êtes responsable en tant que fiduciaire. Par exemple, si vous agissez en tant que fiduciaire, vous n'êtes responsable que des actifs détenus dans la fiducie ; il ne s'agit généralement pas d'actifs tels que des biens en copropriété ou des paiements de rente. Un conservateur, en revanche, devra inclure un compte de copropriété lorsqu'il présentera un tableau, mais pas un bien en fiducie.

L'un des pièges les plus fréquents à éviter pour les professionnels de la fiducie est de ne pas inventorier tous les biens qui devraient être inclus. Par exemple, les fiduciaires omettent souvent d'inventorier les articles ménagers courants tels que les machines à laver, les ordinateurs ou même les meubles.

3. Valeur de portage et juste valeur marchande

En tant que fiduciaire, il est important de connaître la différence entre la juste valeur marchande d'un actif et sa valeur comptable. Une fiducie peut détenir de nombreux types d'actifs différents dont la valeur augmente et diminue au fil du temps - des actions, par exemple, ou des biens immobiliers. Par conséquent, la juste valeur marchande peut fluctuer considérablement au cours de la période. La valeur de portage, en revanche, ne change pas. Cette valeur est déterminée lorsque vous prenez la responsabilité de l'actif, et elle reste la même pendant toute la durée du compte.

Stratégies d'experts pour une comptabilité fiduciaire efficace

Une comptabilité fiduciaire efficace implique de maîtriser de nombreux éléments mobiles. Examinons quelques stratégies de meilleures pratiques en matière de conformité, de communication et de flux de travail :

Le respect des réglementations juridiques et financières en vigueur doit être la pierre angulaire de toute stratégie de comptabilité fiduciaire. Il est primordial de tenir des registres détaillés de toutes les transactions, de tous les décaissements et de toutes les recettes. Il est également essentiel de se tenir au courant de toute modification de la législation relative aux fiducies et aux successions, par exemple par le biais d'informations sectorielles et de programmes de formation continue.

La communication est un autre pilier essentiel d'une comptabilité fiduciaire efficace. Il est important d'être proactif dans le partage d'informations avec les bénéficiaires tout au long du processus et de répondre rapidement à toute question. Non seulement il s'agit souvent d'une obligation légale, mais cela contribue à inspirer la confiance et à réduire le risque de litige ultérieur. Il est important de présenter les actifs du trust d'une manière facile à suivre pour les bénéficiaires, par exemple en listant les actifs dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans l'inventaire, ou en listant les avoirs tels que les actions et les obligations dans l'ordre alphabétique.

La rationalisation des processus et la mise en place d'un flux de travail adéquat peuvent contribuer à la mise en œuvre de ces stratégies. Par exemple, les rapports financiers périodiques font partie intégrante du processus d'administration des trusts, à la fois en termes de conformité réglementaire et pour tenir les clients, les bénéficiaires et les autres parties prenantes informés de l'état et de la performance de leurs actifs.

Tirer parti de la technologie pour atteindre l'excellence en matière de comptabilité fiduciaire

La comptabilité fiduciaire peut être une activité complexe. Toutefois, à l'ère numérique, des solutions technologiques ont vu le jour qui permettent de rationaliser le processus, de réduire le travail manuel et de minimiser le risque d'erreur humaine.

Les logiciels d'administration fiduciaire sont conçus pour automatiser les processus tels que la tenue des registres, la réconciliation et les rapports, facilitant ainsi les tâches routinières. Par exemple, la solution Estateably offre une gestion de l'inventaire de la succession avec une conversion instantanée des devises intégrée et génère également des rapports récapitulatifs personnalisables en un seul clic.

L'automatisation présente un certain nombre d'avantages. Tout d'abord, elle améliore l'efficacité opérationnelle, en libérant les administrateurs et les professionnels de la finance des heures de tâches manuelles et répétitives telles que la saisie de données ou la préparation de rapports réguliers. Cela permet de réduire les coûts de main-d'œuvre et d'administration, et d'éliminer les erreurs manuelles qui peuvent être coûteuses et longues à corriger.

Les logiciels ont également un rôle important à jouer dans la réduction des risques, etpas seulement le risque d'erreurs humaines. Les solutions basées sur l'informatique en nuage, par exemple, offrent une sécurité solide, comme le cryptage des données, pour protéger les données financières sensibles contre les accès non autorisés, la fraude et les cybermenaces.

En outre, les principales solutions logicielles comportent également des outils de conformité. Ces outils permettent de garantir le respect des normes juridiques et réglementaires en fournissant des alertes en cas de violations potentielles, en signalant les échéances imminentes et en offrant des possibilités de déclaration fiscale actualisée.

Enfin, les outils numériques offrent un accès en temps réel aux informations sur les comptes et les marchés. Les fiduciaires et les administrateurs peuvent ainsi prendre des décisions fondées sur les données les plus récentes, ce qui les aide à gérer les actifs de la fiducie conformément à leur obligation fiduciaire.

Conclusion

Une comptabilité fiduciaire efficace est un élément essentiel de l'administration des trusts et des successions, la différence entre les deux calendriers fournissant une mesure claire de votre performance en tant que fiduciaire. Grâce à une gestion attentive des actifs, à l'utilisation des dernières technologies et à une compréhension approfondie du processus, les professionnels des fiducies et des successions peuvent améliorer de manière significative l'efficacité de leur comptabilité tout en garantissant la conformité et l'exactitude.

Estateably construit l'avenir de l'administration des trusts et des successions avec une plateforme intuitive et facile à utiliser qui prend en charge les tâches manuelles et rationalise considérablement le processus d'administration. Notre logiciel comprend des outils d'automatisation qui permettent de générer des rapports personnalisés et de gérer les comptes en toute simplicité.

Contactez notre équipe dès aujourd'hui ou réservez une démonstration pour découvrir comment notre solution de pointe peut vous aider à renforcer votre pratique grâce à la technologie.Que vous soyez un professionnel fiduciaire chevronné ou un nouveau venu dans le domaine, la maîtrise de la comptabilité des holdings est une compétence essentielle pour garantir une administration des successions efficace, transparente et effective.

L'équipe Estateably
Estateably est la solution logicielle moderne pour l'administration des successions et des trusts, basée sur le cloud, destinée aux professionnels. Estateably permet aux professionnels de gagner du temps grâce à l'automatisation des formulaires d'homologation et des lettres précédentes, à la capacité de gérer l'inventaire et les contacts avec une comptabilité facile à utiliser et des rapports en un clic. Estateably est certifié SOC2 Type 2 et plus de 800 cabinets au Canada et aux États-Unis lui font confiance.
LinkedIn

Vous pouvez aussi aimer

Retour à tous les messages
Plus de 800 cabinets de toutes tailles aux États-Unis et au Canada lui font confiance.